vendredi 14 novembre 2014

Les énigmes du vampire, d'Anne Pouget

Fiche technique :
 
Auteur : Anne Pouget
Titre : Les énigmes du vampire
Editeur / Collection : Casterman / Romans - Epopée
Nombre de pages : 128
Date de parution : Septembre 2014
Public : A partir de 10 ans
 
 
Quatrième de couverture :
 
« Au fond du cimetière, là où l’on pend les criminels, il y a un arbre centenaire : à cet arbre, tu trouveras accroché le corps d’un homme qui n’est autre que le maître des esprits malsains. Rapporte-moi son cadavre et je te confierai le secret des Joyaux. »
Lorsque le grand roi Vikramâ accepte de remplir cette mission macabre, il ne se doute pas que le corps qu’il va transporter est hanté par un vampire ! Un vampire qui lui pose une énigme assortie d’une terrible menace : s’il ne trouve pas la solution, sa tête éclatera en mille morceaux…
Un voyage initiatique et merveilleux au pays de l’Inde ancienne.
 
 
Avis :
 
J'ai lu Les énigmes du vampire dans le cadre de l'opération Masse critique de Babelio ; je remercie Babelio ainsi que l'éditeur, Casterman, pour m'avoir permis de découvrir ce titre.
 
Autant le dire tout de suite, j'ai un avis mitigé concernant ce livre. Si j'ai bien aimé l'histoire, originale, intelligente et bien écrite, j'ai néanmoins quelques doutes sur le public auquel il est destiné.
Commençons par les points positifs : j'aime beaucoup le fait que l'auteur ait adapté des contes fantastiques sanscrits datant des VIIème et VIIIème siècles, le lecteur voyage à la fois dans l'espace et dans le temps, le dépaysement est garanti ; les notions qui pourraient poser problème sont expliquées en notes de bas de page (panthéon indou, termes spécifiques au pays, etc.) ; les chapitres sont courts, 3 - 4 pages, et correspondent chacun à une histoire ; chaque histoire est accompagnée d'une énigme à laquelle le lecteur peut tenter de répondre en même temps que le roi, et leur résolution permet de réfléchir sur l'âme humaine.
Le point qui m'a dérangé concerne les thèmes abordés : une femme battue qui se tait pour protéger son mari, une jeune mariée qui s'enfuit retrouver son amant pour sa nuit de noces, un jeune homme qui ment pour arriver à ses fins,... Honnêtement, j'ai trouvé que ce n'était peut-être pas très indiqué pour de jeunes lecteurs. La quatrième de couverture indique « dès 10 ans »... à voir donc en fonction du niveau de développement de l'enfant.
En tout cas, ce livre m'a donné envie de découvrir ces fameux contes sanscrits ; la bibliographie présente à la fin de l'ouvrage est idéale pour parfaire le sujet.
 
 
Note :
 
7/10.
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire