mercredi 5 avril 2017

Mercredi, c'est citation : L'hiver dernier, je me suis séparé de toi, de Fuminori Nakamura




Quand on fait quelque chose, on s'en imprègne, on y immerge sa propre vie pendant un moment, il me semble... Moi, j'ai vécu dans les mots d'un tas d'écrivains. Dans des mots triés sur le volet, dans les histoires d'une foule de vies, dans les échecs et les chagrins des gens, et dans leurs espoirs aussi... C'est un grand bonheur, je trouve.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire