mercredi 10 août 2016

Mercredi, c'est citation : Les hommes meurent les femmes vieillissent, d'Isabelle Desesquelles





On dit aux petites filles qu'il faut souffrir pour être belle, on devrait leur apprendre la volupté. Arrêter avec la petite sirène. Il y a d'autres moyens de trouver un prince qu'en y laissant ses écailles.
 
 
 
Il faut vivre, voilà, on n'a pas le choix. Le bonheur, c'est que des moments. Sûr, si on attend davantage, on est malheureux.
 

 
 
 
Je sais combien ce qui fait et défait une famille, ce sont les liens invisibles, ces vies ordinaires d’humains. On est déjà une énigme pour soi, alors pour les autres… Les familles sont pleines de silences et de mensonges. On se débrouille comment avec ça ? Comme tout le monde, on continue. Et on imagine la vie qu’on aurait eue avec celui ou celle parti trop tôt ; les questions se bousculent. Oh, on ne les pose pas à voix haute, mais à l’intérieur de nous les réponses résonnent. Souvent, elles font mal.



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire