lundi 23 décembre 2013

Sinièn, déesse de la vie, de Valérie Simon

Fiche technique :

Auteur : Valérie Simon
Titre : Sinièn, déesse de la vie
Série / Volume : Arkem la pierre des ténèbres, volume 2
Editeur / Collection : Editions du Riez / Brumes étranges
Nombre de pages : 420
Date de parution : Janvier 2013


Quatrième de couverture :

Dans sa fuite éperdue devant les forces du mal, elle ne sait qui croire ou qui suivre. Derrière elle, le Shegir répand son haleine putride, écrase tout de sa masse hideuse et la traque sans répit. Devant elle, il n'y a rien, que la promesse de sa perte et de celle de la pierre d'Arkem. Alors celle qui n'est pas la déesse de la mort, qui est devenue Sinièn, ne peut que fuir, fuir les ténèbres, fuir la réalité, fuir ceux qui lui veulent du bien : Kéo Seaghan, Mage de Lannilis, son chevalier servant et son persécuteur ; Héran le Prince loup-garou, si beau et si animal ; les magiciennes d'Oonagh et leur rejet des hommes ; le peuple des Elfes dont elle parle la langue sans jamais l'avoir apprise ; la reine des licornes qu'elle reconnaît sans jamais l'avoir rencontrée.


Avis :

Pas de temps mort dans ce second volume du cycle d'Arkem, l'histoire débute directement là où elle s'était arrêtée à la fin de Yanis, déesse de la mort, le précédent volume (pour voir l'article qui lui est consacré, c'est ICI). J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Yanis (qui deviendra Sinièn en cours de route), un peu moins "tête à claque" que dans le premier volume, et Kéo Seaghan, le mage pour lequel je craque !! Le style de l'auteur est toujours aussi vivant et poétique, tout son art est mis à contribution lors du périple de nos deux héros : l'action est très présente et les paysages - tantôt merveilleux, tantôt effrayants - s'enchaînent harmonieusement. Les nombreuses révélations laissent en outre présager un troisième volume du cycle d'Arkem des plus intéressants. 

Mon seul petit regret : que les éditions du Riez n'aient pas inséré une carte du monde d'Arkem pour suivre les pérégrinations de nos héros ; les lecteurs qui comme moi ont un sens de l'orientation quelque peu défaillant risquent de se retrouver assez rapidement perdus...


Note :

8,5/10.










Et comme toujours avec l'auteur, une superbe dédicace !!

Merci Valérie blob flower



 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire