mercredi 9 mai 2018

Le vase rose, par Eric Oliva

Fiche technique :

Auteur : Eric Oliva
Titre : Le vase rose
Editeur / Collection : Taurnada éditions / Thriller
Nombre de pages : 232
Date de parution : Mai 2018


Quatrième de couverture :

Et si votre pire cauchemar devenait réalité ?
Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
Frédéric Caussois a choisi.
Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.


Avis :

Une fois de plus, les éditions Taurnada m'ont fait passer un excellent moment de lecture ! Je ne connaissais pas encore l'auteur Eric Oliva et Le vase rose me l'a fait découvrir pour mon plus grand plaisir.

Le vase rose, c'est la dernière nouvelle du Petit Nicolas que lira Frédéric à son jeune fils Tao pour l'endormir. Car Tao va mourir, dans d'atroce souffrances, empoisonné par un médicament administré par son père. Un médicament que le jeune garçon avait l'habitude de prendre et que son père venait d'acheter à la pharmacie... Un temps suspecté puis innocenté, au fond du gouffre, anéanti par la douleur, les cachets et l'alcool, Frédéric ne doit son salut qu'à une seule idée : trouver qui est responsable de la mort de son enfant. Car le médicament n'a pas été empoisonné au hasard, il en est persuadé !

J'ai adoré ce roman policier du début à la fin. Dès les premières pages, l'auteur arrive à captiver le lecteur avec les petits riens de la vie quotidienne, et ce jusqu'à ce que le drame arrive. Impossible alors de lâcher le roman avant de connaitre le dénouement... Et quel dénouement, l'auteur m'a bluffée ! Tout est parfaitement maîtrisé, le lecteur va de surprises en révélations en suivant l'enquête menée par Frédéric, exaspéré par l'inertie de la gendarmerie. Et nous voilà à chercher qui est coupable en même temps que le personnage principal, échafaudant des théories au fur et à mesure des rencontres fortuites ou planifiées. Je ne dirais pas quel est le début de piste pour ne rien vous dévoiler, mais sachez que cela pourrait potentiellement arriver à tout le monde.
Les personnages sont vraiment attachants, en particulier Frédéric pour qui j'ai ressenti beaucoup d'empathie. Tous pourraient être nos voisins, nos amis. Il n'y a aucun surhomme dans cette histoire, juste des gens comme nous confrontés aux dures réalités de la vie. L'ambiance de petit bourg rural est bien retranscrite, de même que le quotidien de la brigade de gendarmerie. La lecture est agréable, facile, l'alternance entre les moments d'action, le suspense et l'introspection du personnage est très bien dosée. Bref je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Je vous recommande chaudement cette lecture si vous aimez les personnages attachants et les enquêtes bien ficelées se déroulant dans un environnement quotidien. Pour ma part Le vase rose m'a conquise, et je sais que je lirais les autres romans d'Eric Oliva sans aucune hésitation.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire