vendredi 30 juin 2017

Port d'âmes, de Lionel Davoust

Fiche technique :
 
Auteur : Lionel Davoust
Titre : Port d'âmes
Editeur / Collection : Folio / SF 
Nombre de pages : 674
Date de parution : Mai 2017
 
 
Quatrième de couverture :
 
Rhuys ap Kaledán a été condamné, adolescent, à huit ans de servitude dans la Marine. À vingt-deux ans il est toujours en vie mais a tout perdu : sa demeure, sa famille, ses titres de noblesse… Lorsqu’il débarque à Aniagrad, la Cité franche, il a la tête pleine d’idéaux et est bien décidé à se faire un nom et, qui sait, à retrouver la place qui aurait dû être la sienne. Mais la cité du mensonge va vite le faire déchanter. S’il veut survivre, Rhuys devra faire bien des concessions et, même, prendre les prédateurs qui le chassent à leurs propres pièges.
 
 
Avis :
 
Port d'âmes est un roman fantasy efficace et dépaysant que j'ai lu avec beaucoup de plaisir. Il prend place dans l'univers d'Evanégyre, qui est commun à plusieurs romans fantasy de Lionel Davoust ; il se lit indépendamment des autres histoires, mais donne fortement envie de découvrir les multiples facettes de ce monde vaste et complexe.
 
Roman d'apprentissage plutôt classique avec un jeune personnage déraciné qui cherche sa voie au milieu d'un monde dont il doit apprendre à maîtriser les codes sociaux, politiques et financiers, Port d'âmes se révèle néanmoins plus complexe et psychologique qu'il n'y parait au premier abord. Il y a quelques longueurs, mais rien de véritablement gênant pour la lecture. Des moments calmes et introspectifs succèdent aux périodes d'action sans à-coups, avec fluidité. Les descriptions sont détaillées et précises, mais jamais lourdes ni interminables. La plume de Lionel Davoust est agréable à lire. Les mots sont choisis avec soin, les images véhiculées sont belles et les émotions passent très bien, rien ne semble artificiel ou surjoué. Les personnages sont attachants, en particulier Rhuys, le héros malheureux qui peine à (re)trouver sa place dans le monde, et la Vendeuse d'âme qui se défait peu à peu de ses souvenirs en les transférant à ceux qui paient pour en ressentir les émotions (j'ai adoré cette idée d'une grande originalité).
 
Merci aux éditions Folio et au site Book en Stock pour m'avoir fait découvrir la plume de Lionel Davoust, que je ne connaissais pas. Cette première lecture ne sera certainement pas la dernière, je vous le garantis ! Pour découvrir plus avant l'auteur et son œuvre, vous trouverez ICI l'interview collaborative qu'il a accordée au site Book en Stock.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire