lundi 3 août 2015

La brûlure du chocolat, de Barbara Abel

Fiche technique :

Auteur : Barbara Abel
Titre : La brûlure du chocolat
Editeur : Fleuve
Nombre de pages : 324
Date d'édition : Octobre 2010


Résumé éditeur :

Zoé Letellier est une jeune écrivaine dont le succès dépasse les frontières. Tout le monde se retourne sur elle dans la rue, lit sa vie dans les magazines, bref tout le monde la connaît sauf... elle ! Car depuis qu'elle a perdu la mémoire après un mystérieux choc émotionnel, elle est non seulement incapable de savoir qui elle est, comment elle s'appelle, où elle habite, mais aussi d'envoyer son très attendu nouveau manuscrit à son éditrice ou, accessoirement, d'éprouver le moindre sentiment pour le garçon qu'elle doit épouser... à la fin de la semaine !
Aidée de ses proches, notre héroïne s'attelle à la quête de toute une vie : apprendre en quelques jours qui elle est, ce qu'elle veut vraiment, et ce qu'elle aimerait changer de l'ancienne Zoé. Seulement voilà, entre ce que lui disent les uns et ce que lui taisent les autres, pas facile de s'y retrouver. D'ailleurs, ont-ils réellement tous intérêt à ce qu'elle recouvre la mémoire ?
Une jolie leçon de vie à suivre à une époque où tellement de gens cherchent à faire le point. Et si la meilleure solution était de devenir amnésique ?


Avis :

Je connais Barbara Abel pour ses thrillers psychologiques, que j'aime énormément. Je la découvre ici dans un registre différent, et je dois dire qu'elle me convainc tout autant de son talent.
 
Zoé est une jeune femme sympathique qui a moins d'une semaine pour retrouver la mémoire. Ses proches - famille, amie d'enfance, fiancé - proposent de l'aider et tous, jour après jour, vont lui raconter des anecdotes sur sa vie, son passé, ses connaissances. Cependant l'occasion est trop belle pour certains de faire l'impasse sur quelques souvenirs gênants, d'oublier de mentionner une importante dispute, etc... si bien que Zoé commence à remarquer des incohérences dans les souvenirs dont on l'abreuve. Entre secrets de famille, mensonges et désillusions, la guérison ne sera pas de tout repos pour notre héroïne.

La brûlure du chocolat est une délicieuse mise en abyme. Zoé écrit un livre racontant son expérience d'amnésie rétrograde, et c'est cette histoire que nous lisons, depuis le réveil de la narratrice à l'hôpital jusqu'au dénouement où elle commence à rédiger son roman. Le roman se compose d'anecdotes - tantôt drôles, tantôt émouvantes - racontées par ses proches, mais aussi du récit de sa quête et de ses réactions face aux événements qui s'enchaînent et se déchaînent bien malgré elle.
Le style de l'auteur est parfois humoristique, parfois grave, mais toujours très agréable à lire. Barbara Abel joue avec les mots, elle utilise notamment beaucoup de paronymes qui rendent bien compte de l'état de confusion de Zoé et des non-dits qui entourent sa quête d'identité. Il y a du suspense dans ce roman, même si ce n'est pas un thriller, le rythme s'accélère petit à petit et les spéculations sur le mystérieux choc émotionnel qui a vidé la mémoire de Zoé vont bon train. J'ai découvert le fin mot de l'histoire avant qu'il ne soit dévoilé, mais à la dernière minute, ce qui fait que l'intrigue m'a tenue en haleine jusqu'au bout.


Note :

8/10.



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire