lundi 17 août 2015

Entre mes mains le bonheur se faufile, d'Agnès Martin-Lugand

Fiche technique :

Auteur : Agnès Martin-Lugand
Titre : Entre mes mains le bonheur se faufile
Editeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 336
Date d'édition : Juin 2014


Résumé éditeur :

Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.
Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…
Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.


Avis :

Entre mes mains le bonheur se faufile a tout d'un conte de fée moderne : on y trouve un prince charmant, une bonne fée, une marâtre / méchante sorcière ; les épreuves à surmonter pour éprouver le véritable amour sont nombreuses, et la fin heureuse, prévisible, vient conclure cette belle histoire, même si on est loin du "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" de rigueur...
J'ai adoré lire ce roman qui, même si les ficelles sont un peu grosses, nous réserve quelques bonnes surprises. Les personnages sont bien cernés, ils ont ce qu'il faut d'aspérités et de soucis personnels pour ne pas lasser. De plus, de nombreuses lectrices pourront s'identifier à la douce Iris : qui, en effet, n'a pas connu de parents qui minorent ses rêves, les jugeant peu réalistes ou indigne d'intérêt, ou de conjoint qui ne s'enthousiasme pas pour ses projets ? Iris est une jeune femme "ordinaire" qui va enfin pouvoir réaliser son rêve et par là même modifier sa vie terne et monotone.
Le style d'Agnès Martin-Lugand est agréable à lire, je suis très vite entrée dans l'histoire et je n'ai pas vu le temps passer. L'émotion affleure au fil des pages, je n'ai pas pu m'empêcher de verser une petite larme par-ci par-là, mais j'ai terminé le roman le cœur gonflé d'espoir et d'optimisme, ce qui n'est pas désagréable par les temps qui courent... Laissez-vous tenter par cette lecture détente qui fait du bien, vous ne le regretterez pas.


Note :

8/10.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire