dimanche 15 mars 2015

Le secret de la chambre des dieux, de Diane Dewyncke

Fiche technique :
 
Auteur : Diane Dewyncke
Titre : Le secret de la chambre des dieux
Editeur : EdiLivre
Nombre de pages : 343
Date de parution : Mars 2014
 
 
Quatrième de couverture :
 
Un rêve étrange, une femme en proie à des hallucinations, une chambre témoin de la colère des dieux. Autant de mystères qui vont amener Anna, médium palermitain de renom, à exercer ses pouvoirs exceptionnels jusqu’à l’épuisement. Aidée par son fringant mais vulnérable assistant, Tony, elle est entraînée dans une enquête où vont s’entremêler les destins d’un policier véreux et de son pittoresque indic, d'une directrice de galerie d’art manipulatrice et d'une vieille dame au terrible passé.
 
 
Avis :
 
Le sujet de ce roman policier, Le secret de la chambre des dieux, m'a intrigué dès que j'ai lu la quatrième de couverture. Comment en effet résister à une enquête paranormale ? J'ai beaucoup aimé l'idée d'un duo d'enquêteurs spécialisé dans les mystères étranges, avec d'un côté "la tête" : Anna la médium, et de l'autre "les jambes" : Tony, l'ancien inspecteur du FBI reconverti en détective privé. L'enquête, menée en Sicile, est très intéressante : rêves effrayants, esprits maléfiques, secrets de famille et fausses pistes qui s'enchaînent m'ont tenue en haleine jusqu'à la découverte finale de la tragique vérité.
Très bien écrit, le roman cumule néanmoins quelques erreurs de débutant ; normal quand on sait qu'il s'agit d'un premier roman. Pas dramatiques pour autant, elles concernent notamment le découpage de l'action et la psychologie du personnage de Tony. Ce qui m'a vraiment gêné par contre, c'est le manque de travail de relecture de la part de l'éditeur. En effet de nombreuses coquilles subsistent, que ce soit au niveau de la ponctuation ou de la présentation : virgules mal placées, guillemets ouverts mais non fermés à la fin du dialogue, majuscules en milieu de phrase... on sent bien que le travail a été bâclé, si jamais il a été fait. Dommage, car cela m'a empêchée de profiter pleinement de la lecture... mais peut-être est-ce parce que je suis du genre maniaque ?
 
 
Notation :
 
7/10.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire