mercredi 12 mars 2014

Tuez qui vous voulez, d'Olivier Barde-Cabuçon

Fiche technique :

Auteur : Olivier Barde-Cabuçon
Titre : Tuez qui vous voulez
Série / Volume : Commissaire aux morts étranges, volume 3
Editeur / Collection : Actes Sud / Actes noirs
Nombre de pages : 379
Date de parution : Février 2014


Quatrième de couverture :
 
Hiver 1759. Alors que s’élèvent les fusées multicolores d’un splendide feu d’artifice donné par le roi à son bon peuple de Paris, un inconnu est assassiné dans une ruelle. C’est le troisième jeune homme retrouvé égorgé et la langue arrachée. Mais cette fois, la victime est russe.
Le commissaire aux morts étranges se charge de l’affaire dans une atmosphère aussi singulière que les meurtres dont il a la charge : les miracles se multiplient au cimetière Saint- Médard, et des femmes se font crucifier dans des appartements discrets pour revivre les souffrances du Christ ; les rues de Paris s’enfièvrent à l’approche de la fête des Fous qu’un mystérieux inconnu invite à ressusciter ; la cour, quant à elle, est parcourue de rumeurs au sujet du mystérieux chevalier d’Éon, secrétaire d’ambassade à Saint-Pétersbourg et, dit-on, émissaire du Secret du roi, une diplomatie parallèle mise en place par Louis XV…
Les tensions s’exacerbent dans les quartiers populaires. Sartine, le lieutenant général de police, craint des débordements car le peuple est seul maître de la rue. Quant au moine, oubliant son âge, il semble se laisser gagner par l’esprit de cette antique fête, où les fous deviennent sages et les sages fous.
La royauté est menacée, les interdits transgressés. L’ordre social est-il en train de s’inverser ? Le commissaire aux morts étranges garde la tête froide et mène l’enquête.


Avis :

Olivier Barde-Cabuçon a créé avec le chevalier de Volnay, le commissaire aux morts étranges, le héros atypique de deux très bons romans policiers historiques, Casanova et la femme sans visage (Prix Sang d'Encre 2012) et Messe noire (Grand prix Historia du roman policier 2013). Je n'ai aucun doute sur le fait que cet excellent troisième opus, Tuez qui vous voulez, rencontrera le même succès.
Il y a en effet tout ce qu'il faut dans ce roman pour combler les lecteurs, même les plus exigeants. Les personnages, à la fois forts et attachants, sont très bien cernés, qu'il s'agisse des premiers rôles ou des personnages secondaires. J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir le chevalier de Volnay et son assistant, le moine hérétique, ainsi qu'Hélène et l'Ecureuil que l'on avait déjà croisées dans Messe noire ; j'ai fait la connaissance de deux émouvantes "petites mouches", ainsi que du fantasque et mystérieux chevalier d'Eon... et j'ai découvert toute une galerie de personnages plus savoureux les uns que les autres.
L'intrigue est bien ficelée, on ne s'ennuie pas une seconde dans un Paris du XVIIIème siècle très bien reconstitué et extrêmement vivant. Le fait de mêler trois enquêtes - les morts étranges, les convulsionnaires et la fête des Fous - permet de faire voyager le lecteur dans différents milieux et secteurs de la ville, à la rencontre des riches comme des pauvres.
Le style de l'auteur est agréable à lire, les propos sont intelligents, il y a de l'humour et des rebondissements, de l'amour aussi, mais rien de "gnangnan"... bref de quoi passer un excellent moment de lecture !


Note :

9/10.





Olivier Barde-Cabuçon - Librairie Decitre Lyon Part-Dieu, le 8 février 2014.

A l'occasion de la sortie deTuez qui vous voulez, la librairie Decitre Part-Dieu avait organisé une rencontre / dédicace avec l'auteur Olivier Barde-Cabuçon. Ce fut une rencontre très intéressante avec un auteur vraiment sympathique. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y assister, voici les principaux points abordés :
  • son goût pour l'histoire, acquis dès son plus jeune âge ;
  • sa fascination pour le XVIIIème siècle et les grands personnages (Casanova, le chevalier d'Eon, le comte de Saint Germain, ...) et son peu d'empathie pour l'aristocratie de l'époque ;
  • les personnalités atypiques de ses personnages, en avance sur leur temps, que ce soit au niveau des méthodes d'investigation (Volnay et le moine, adeptes de l'enquête scientifique, alors que la police de Sartine est exclusivement inquisitoriale) ou du droit des femmes (Chiara et Hélène, femmes fortes qui n'acceptent pas les règles de cette société très masculine) ;
  • son activité littéraire : un quatrième volume des aventures de Volnay pratiquement terminé (l'action se déroulera à Venise) dont la sortie est prévue début 2015, un cinquième volume en cours d'écriture ; dans ses cartons un polar contemporain dont il manque les 50 dernières pages à rédiger ; l'envie d'écrire sur Lyon pendant les années folles.
 
 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire