mardi 4 octobre 2016

Il sera une fois..., de Southeast Jones

Fiche technique :
 
Auteur : Southeast Jones
Titre : Il sera une fois... 
Editeur / Collection : Séma éditions / Séma Galaxie
Nombre de pages : 236
Date de parution : Mars 2016
 
 
Quatrième de couverture :
 
Il sera une fois vous invite à rêver demain : de l’humain au surhumain, de notre insignifiante petite planète aux confins de l’univers et au-delà, Southeast Jones vous convie à découvrir ses visions d’avenir au travers de quinze contes étranges, drôles ou inquiétants.
Ces histoires hors du commun vous fourniront nombre de réflexions sur les futurs possibles imaginés par l’auteur : quelle serait votre réaction si vous appreniez qu’il y a bien une vie après la mort ? Qui est ce Père Noël un peu bizarre que l’on voit le 24 décembre sur Carabistouille IV ? Quelles pourraient être les conséquences de la victoire des mutants contre le genre humain ? Quelles traces garde-t-on quand on a été avalé par un ogre ? Que faire si, pour sauver la Terre, il fallait détruire l’Humanité ?
S’inspirant du « Golden Age of science-fiction », l’auteur vous ouvre grand les portes de ses univers.
 
 
Détail des nouvelles :
 
Barbares ! : La colonie spatiale Manamée doit faire face à l'invasion de barbares destructeurs de mondes.
Contrat : Il faut bien réfléchir aux conséquences quand on signe un contrat avec le diable.
Emancipation : Un homme sujet à une agoraphobie sévère se terre dans sa maison en attendant la fin du monde.
Divergence d'opinion : Quand une guerre de religion mène à l'extinction d'un peuple.
Question de foi : Quand le Pape rencontre un extraterrestre, la foi va être mise à rude épreuve.
Rétrocession : La dure vie de marin, sur mer ou dans l'espace.
Jonas : Une rencontre bien particulière dans un cabaret de troisième zone.
Trip : L'expérience ultime d'Internet.
Grand-Veille : Deux jours de fête, c'est l'occasion de se retrouver en famille.
Notre-Dame des opossums : Les rapports d'une expédition scientifique mystérieusement disparue sont découverts dans un vaisseau abandonné.
Début de semaine : La troisième guerre mondiale est déclarée.
Le C.R.I.M. était presque parfait : Quand l'envie de tester une nouvelle invention est plus forte que le soucis de sa propre sécurité.
Le temps du repos : Les derniers instants d'un monstre.
Noël lointain : Un bien étrange Père Noël est apparu dans le ciel.
Les enfants de nos enfants : Un aperçu de l'évolution de l'espèce humaine.
 
 
Avis :
 
Il sera une fois... Voici un titre bien évocateur ! En 15 nouvelles, Southeast Jones nous entraîne dans un futur plus ou moins lointain, aux multiples facettes, qui toutes (ou presque) ont trait à la fin de l'homme et de la Terre tels que nous les connaissons actuellement. Rencontres extraterrestres, découverte de l'univers, évolution naturelle (ou non), avancées technologiques, guerres et utilisation d'armes de destruction massive, les manières de détruire mondes et civilisations sont nombreux, tout comme les futurs qui en découleront.
Les histoires sont plutôt sombres - plus par les thèmes abordés que par le ton employé -, souvent mélancoliques, et elles finissent mal en général ; pourtant je suis ressortie de cette lecture étrangement sereine et optimiste alors que je m'attendais à être morose et déprimée. J'ai pris énormément de plaisir à lire ce recueil de nouvelles, toutes m'ont beaucoup plu, même si j'ai eu un coup de coeur pour Barbares ! qui m'a émue et dont la fin m'a vraiment surprise et Notre-Dame des opossums qui distille les informations au compte goutte pour maintenir le lecteur en haleine. L'écriture de Southest Jones est belle et fluide, il alterne drames et récits plus légers, parfois teintés d'humour, sans problème. Les histoires sont complètes, on entre dans le vif du sujet très rapidement, c'est clair et précis, mais les émotions sont quand même bien présentes. Aucun de ces texte ne peut laisser le lecteur indifférent, ils vont vous faire voyager, frissonner, rire ou pleurer... et surtout réfléchir . Et pour poursuivre cette invitation au voyage, à l'évasion, chaque nouvelle est illustrée par un graphiste du collectif Artistes Fous Associés auquel appartient l'auteur.
 
 
Exemples d'illustration : Début de semaine par JC Gapdy (à gauche) et Trip par Stef-W (à droite)

Si vous souhaitez allier évasion et réflexion sur le futur qui nous attend, ne passez pas à côté d'Il sera une fois... ! A découvrir en format numérique ou papier aux éditions Séma. Un grand merci à eux pour cette très belle découverte !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire