lundi 20 avril 2015

Terrible jeudi : le jour de l'innocence perdue, de Nicci French

Fiche technique :
 
Auteur : Nicci French
Traducteur : Marianne Bertrand
Titre : Terrible jeudi : le jour de l'innocence perdue
Série / Volume : Frieda Klein volume 4
Editeur / Collection : Fleuve éditions / Thriller Policier
Nombre de pages : 432
Date de parution : Avril 2015

 
Quatrième de couverture :
 
Il y a vingt-trois ans, Frieda quittait Braxton sans un regard en arrière. Devenue psychothérapeute, elle pensait avoir tiré un trait définitif sur le traumatisme de sa jeunesse. Les révélations de Becky, sa nouvelle patiente, vont pourtant rouvrir en grand les portes de son passé.
Des similitudes apparaissent immédiatement, Becky est une adolescente de Braxton fragile et incomprise. Et ce n'est pas leur seul point commun : toutes deux ont perdu leur innocence trop tôt, trop vite, dans des circonstances étrangement semblables. Et si elles étaient victimes du même agresseur ? Et si d'autres jeunes filles avaient subi le même sort ?
Frieda est désormais prête à affronter la vérité que personne ne veut entendre. De retour sur les lieux du crime, elle va enfin faire la lumière sur cette terrible nuit du 11 février 1989...
 
 
Avis :
 
J'ai reçu ce roman dans le cadre de l'opération "Explorateurs du polar". Je remercie pour cela le site lecteurs.com ainsi que Fleuve éditions.
 
Terrible jeudi : le jour de l'innocence perdue est un très bon thriller psychologique. Comme il s'agit du quatrième volume d'une série je craignais, n'ayant pas lu les trois premiers volumes, d'être un peu d'être perdue pendant ma lecture, mais de nombreuses explications concernant les personnages récurrents et les précédentes enquêtes parsèment - discrètement - le récit, il n'y a donc eu aucun problème de compréhension.
Ce volume est centré sur le personnage de Frieda Klein. Psychothérapeute londonienne indépendante et d'apparence plutôt froide, on comprend tout de suite qu'elle cache en elle une profonde blessure ; elle n'hésitera cependant pas à affronter son douloureux passé pour venir en aide à une adolescente en détresse. Si la plongée dans son enfance est difficile, elle permet néanmoins de s'interroger sur l'amitié et les amours adolescentes, la dynamique de groupe et le poids de la parole des plus jeunes. Autant de thèmes qui l'aideront à résoudre une énigme vieille de plus de 20 ans !
Le roman est bien écrit et agréable à lire, jamais on ne pourrait deviner qu'il a été rédigé à quatre mains tant l'écriture est fluide. Les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires, sont sympathiques et attachants, et leur personnalité est bien cernée. Malgré un découpage en courts chapitres le rythme du roman est assez lent, il y a ici plus d'analyses et de réflexions que d'actions. Mon seul point négatif concerne la résolution de l'énigme : j'ai l'impression que le coupable a été désigné trop brusquement, sans qu'il soit donné aux lecteurs les indices qui leur auraient permis de soupçonner son identité... ou alors je n'ai vraiment pas su saisir les minuscules signes qui ont conduit l'héroïne à sa conclusion.
J'avais acheté le premier volume des aventures de Frieda Klein, Lundi mélancolie : le jour où les enfants disparaissent lors de Quais du Polar 2015 ; après avoir lu Terrible jeudi, j'ai hâte d'en commencer la lecture pour découvrir "en direct" tous les évènements auxquels il a été fait référence...
 
 
Notation :
 
7,5/10.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire