lundi 5 janvier 2015

Immondanités, de Gilles Caillot

Fiche technique :

Auteur : Gilles Caillot
Titre : Immondanités
Editeur / Collection : Les 7 pêchés capitaux / Thriller
Nombre de pages : 316
Date de parution : Janvier 2014


Quatrième de couverture :

Le cannibalisme...
Une horreur absolue, mais une triste réalité.
Massimo Zanetti et Anicet Chabrol, deux flics que tout sépare, vont mener l'enquête tambour battant. La réalité est-elle encore pire que ce qu'ils viennent de découvrir ?
Des enlèvements suspects, des indices qui amènent dans le milieu de la prostitution et du sadomasochisme, un ethnologue à la mémoire défaillante.
Le chemin qu'ils devront suivre s'apparente à une descente en enfer, les plongeant dans la monstruosité cachée de l'être humain depuis la nuit des temps.
En sortiront-ils indemnes ?



Avis :

Immondanités... Contraction d'Immonde et de Mondanités. Un titre parfait qui réussit à définir en un seul mot ce thriller dérangeant. Je l'ai lu il y a quelques temps déjà, mais j'ai tenu à attendre avant de rédiger ma chronique. J'étais en effet trop sous le coup de l'émotion suscitée par la lecture, je voulais voir ce qui allait m'en rester à tête reposée... Force est de constater que deux mois plus tard (et une vingtaine de livres lus depuis), je n'ai (presque) rien oublié de ce thriller ! 
Plusieurs semaines se sont écoulées depuis les événements relatés dans Lignes de sang. Nous retrouvons ici quelques personnages connus, ainsi que de nouveaux enquêteurs qui tentent tant bien que mal de concilier investigations et problèmes personnels. Entre Lyon et Marseille vont se dérouler non pas une, mais deux enquêtes à la limite du soutenable, le tout sur un rythme effréné. Difficile en effet de reposer le roman une fois la lecture commencée, le suspense constant et les courts chapitres induisant un rythme de lecture soutenu. J'ai néanmoins arrêté ma lecture par deux fois car je commençais à me sentir mal (palpitations, chair de poule et nausées) et j'ai alors alterné avec des lectures enfantines bien niaises. Je sais bien que je suis sensible, mais quand même lire dans le détail le calvaire d'une pauvre fille qui se fait boulotter vivante tout en étant consciente, ça fait son petit effet ! Outre un suspense intense et des scènes riches en émotions, il y a dans ce thriller une intrigue bien ficelée (même si j'ai découvert l'un des coupables un peu trop vite à mon goût)  et des personnages attachants, bien que légèrement stéréotypés... Le style de l'auteur est percutant et se lit avec plaisir - et frissons -, mais j'ai regretté que certains dialogues ne fassent pas très naturel. Mais bon, il n'y a rien ici de dramatique, et j'ai passé un excellent - et effrayant - moment de lecture.
Pour finir, je déconseillerai ce thriller à toutes les âmes sensibles (sauf si comme moi vous aimez quand même vous faire peur) et pour les autres, évitez de le lire la nuit si vous êtes seul... Je me donne quelques semaines encore pour me remettre de cette lecture, et comme je dois être un peu maso sur les bords je me lancerai dans la suite des aventures de Zanetti avec Les ailes arrachées des anges.


Note :

8/10.



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire