jeudi 12 juin 2014

Les petits polars Le Monde - SNCF, saison 3 (2014)

Ca y est, Les Petits polars, parrainés par Le Monde et la SNCF, sont de retour pour la troisième année consécutive.
 
Au programme : 13 nouvelles noires inédites, avec une sortie tous les 15 jours en kiosque au prix de 2,50 €. Chaque volume contient une nouvelle, quelques illustrations, ainsi que les biographies détaillées de l'auteur et de l'illustrateur. Un bon moyen de découvrir de nouveaux auteurs à "petit prix"...
 
A noter que chaque nouvelle sera également disponible sous forme d'adaptation radiophonique sur le site de France Culture. Vous pourrez les podcaster à l'adresse suivante :

 
 



Auteur : Hervé Claude
Illustrateur : Loustral
Titre : La volupté du billabong
Nombre de pages : 56
 
Résumé :
 
Un crocodile peut en cacher un autre. En Australie, les rangers assènent cette vérité frappée au coin du bon sens aux touristes qu'ils accompagnent dans le nord du pays. Chaque année, deux d'entre eux, en moyenne, se font boulotter par un de ces monstres amphibies surgis d'un marais ou d'un bras de mer.
Simone le sait bien. Elle est ingénieure chez Urana, une compagnie qui veut creuser une mine d'uranium dans la région. A la grande fureur des tribus aborigènes. Mais, ce soir, elle est en vacances. Après une journée harassante d'excursion dans le bush, avec Steve, son mari, un écrivain raté qui l'horripile prodigieusement, et deux autres compagnons de hasard, elle se repose au bord d'un billabong, un méandre mort d'une rivière. Le crocodile ne fait qu'une bouchée de la jolie blonde partie se baigner. Mais est-ce lui, le meurtrier ? Le police officer Anthony Argos, d'origine grecque et gay revendiqué – ce qui n'a rien à voir –, va mener l'enquête…
 
Note et avis : 8/10. Une lecture fluide et agréable, du dépaysement et une conclusion inattendue.

 


 


Auteur : Philip Le Roy
Illustrateur : Götting
Titre : Cannibales
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Le docteur Fletcher était prévenu : la jungle de Bornéo est dangereuse. On n'y emmène pas une fillette de 10 ans. Quelques secondes d'inattention et la jeune Tanya disparaît. Promesses de récompense, enquêtes sur le terrain ne donnent rien. Jusqu'au jour où Ryan Fletcher entend parler d'une tribu de coupeurs de têtes. Des cannibales !

Note et avis : 8/10. De l'action, du suspense, de l'horreur, et au final on s'aperçoit que le pire monstre n'est pas celui auquel on pouvait penser...

 


 

 
Auteur : Dominique Sylvain
Illustrateur : Jean-Philippe Peyraud
Titre : La mule du coach
Nombre de pages : 56
 
Quatrième de couverture :

Alexis savait parfaitement qu'Héloïse était une garce intégrale, mais il croyait en être débarrassé. La voilà de retour avec, à ses trousses, des narcotrafiquants qui n'ont pas d'état d'âme. Il faut absolument qu'il trouve une solution. Définitive.
 
Note et avis : 8/10. Une lecture agréable, de nombreux rebondissements et un cauchemar qui n'en finit pas.

 
 
 



Auteur : Romain Slocombe
Illustrateur : Jean-Claude Denis
Titre : Le corbeau
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Ce qui est important, c'est de rendre le défunt présentable. Question de dextérité pour Pierre Besombes, dont la réputation de thanatopracteur n'est plus à faire. Mais, depuis quelques temps, cet homme bien sous tous rapports est anxieux. Peut-être à cause de ces lettres qu'il reçoit. La première enveloppe contenait cette phrase étrange et laconique : "Voulez-vous jouer avec moi ?" Et, justement, Pierre Besombes est joueur.
 
Note et avis : 7,5/10. Un style agréable à lire, des personnages loufoques, mais un final qui n'apporte que peu de réponses, le jeu de l'oie recommençant avec un nouveau joueur...

 

 



Auteur : Marin Ledun
Illustrateur : Charles Berberian
Titre : Comme un crabe, de côté
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

C'est en arrivant sur le campus de Condillac que Vincent a fait connaissance avec El Kibir. Très vite, les deux étudiants se sont concocté un programme d'enfer : peu de cours, beaucoup de grasses matinées, des soirées infirmières et, surtout, de l'herbe, de la bière et des bénéfices substantiels. Ce petit business aurait pu fonctionner longtemps mais ils sont devenus trop gourmands et n'ont rien vu venir. Aujourd'hui, la fille est morte. Elle méritait mieux..
 
Note et avis : 8,5/10. Un style très agréable à lire, un rythme rapide, comme la descente aux enfers de Vincent.

 




 
 
Auteur / Illustrateur : Anthony Pastor
Titre : Le cri de la fiancée (BD)
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Le chalet ne change pas, la montagne non plus, se dit Julien Ravel juste avant le cri. Un hurlement atroce qui vient troubler sa mélancolie et lui glace le sang. Le jeune homme devrait passer son chemin, mais il s'approche de la maison des voisins. Celle des Anthonioz. Personne ne répond, et, bientôt, Julien va regretter de s'être mêlé de cet affrontement familial. Ca ne le regardait vraiment pas.

Note et avis : 8/10. Des dessins agréables et une ambiance oppressante pour une histoire assez triste.

 


 


Auteur : Marcus Malte
Illustrateur : André Juillard
Titre : Les cow-boys
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Le téléphone a sonné. Plusieurs fois. On disait qu'il y avait un type en ville avec un lézard d'un mètre de long ou plus encore... et ça n'avait pas l'air d'un canular.
Même s'il n'est pas interdit de promener ce genre de bestiole en laisse, la population commençait à s'inquiéter. Alors le shérif a voulu voir lui-même, et la situation s'est compliquée.

Note et avis : 8,5/10. Un récit très agréable à lire, bourré d'humour, avec un soupçon d'émotion, et des personnages complètement barrés.
 
 




Auteur : Marc Villard
Illustrateur : Jean-Christophe Chauzy
Titre : Tango flamand (BD)
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

A Ostende, il n'y a pas que des mouettes, des bateaux et des marins qui vocifèrent. On y croise uaussi n joueur de bandonéon, la danseuse qdu Florida, Tina, qui fait des heures supplémentaires, et un tueur qui rôde près du port. Tina rêve de Joséphine Baker en se démaquillant après le show. Ce soir, elle a rendez-vous avec un type pas très net.

Note et avis : 5,5/10. Une intrigue simpliste, sans suspense ni émotion, et un style de dessins que je n'ai pas apprécié.

 


 



Auteur : Franz Bartelt
Illustrateur : Honoré
Titre : Sur mes gardes
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture : 

Pour son premier voyage en train, il aurait préféré autre chose que ce tortillard qui s'arrête à toutes les gares. Les voyageurs qui l'entourent ont un air sournois, et ça l'inquiète. Il reste sur ses gardes depuis cette convocation chez les flics. Toutes ces calomnies sur son compte... Les gens sont vraiment injustes. Il n'a fait que son devoir en dénonçant son patron. De nos jours, l'honnête homme est une espèce en voie de disparition ! Honnête, le mot est sans doute un peu fort...

Note et avis : 7,5/10. Un style nerveux et un peu d'humour (noir) pour cette nouvelle agréable à lire.
 
 

 

 
Auteur : Didier Daeninckx
Illustrateur : Mako
Titre : Les pigeons de Godewaersvelde (BD)
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture : 

Ils sont près de deux cents pigeons dans le camion de Stéphane. Le club colombophile du comité d'entreprise, ce n'est pas une petite affaire. Mais ce soir, un cordon de CRS interdit l'accès de l'usine. Licenciements, grève, ils sont tous virés, et Stéphane se retrouve avec ses bêtes à concours, qu'il ne peut même pas relâcher. Si les "super champions" transportaient autre chose que de simples messages, ça pourrait simplifier la vie d'un chômeur. Mais à quel prix ?
 
Note et avis : 7,5/10. Une idée originale et des illustrations agréables, une histoire sympathique à lire.
 
 
 
 
 
 
 
Auteur : Jérémie Guez
Illustrateur : Miles Hyman
Titre : La veuve blanche
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :  

Voilà deux ans que Murphy survit à Amsterdam, royaume de la "veuve blanche" qui abîme le cerveau. Murphy a trouvé un petit boulot qui rapporte bien : il fait chauffeur pour prostituées. Un travail plutôt cool, à condition de prendre soin des filles. Ce soir, il accompagne une nouvelle. Ils ont rendez-vous sur une péniche, et Murphy trouve le client très inquiétant...

Note et avis : 8,5/10. Beaucoup de rythme et un anti-héros attachant, j'ai adoré cette nouvelle.
 
 


  

Auteur : Jean-Bernard Pouy
Illustrateur : Florence Cestac

Titre : La capture du tigre par les oreilles
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Médiateur, ce n'est pas un métier, plutôt un sacerdoce. Apaiser une réunion de copropriétaires, rien de plus facile. Mais négocier avec un patron de PME barricadé et armé jusqu'aux dents après avoir tué un délégué syndical, c'est autre chose. Il faut une méthode, une technique, une idée : la capture du tigre par les oreilles.

Note et avis : 8/10. Pas vraiment un polar d'après moi, mais le texte est drôle (les illustrations aussi d'ailleurs, j'aime beaucoup) et Jean-Bernard Pouy a fait un très bon travail d'écriture avec comme contrainte de débuter chaque nouvelle phrase par une lettre de l'alphabet prise dans l'ordre.
 
 
 


 
Auteur : Sandrine Collette
Illustrateur : Dominique Corbasson
Titre : Une brume si légère
Nombre de pages : 56

Quatrième de couverture :

Un jour, Jo a débarqué dans cette cité de misère où les vieilles voitures à la casse servent de logements pour les plus pauvres. Elle était seule, sans travail ni projet. Ada et les autres filles l'ont aidée à s'installer dans une Peugeot grise sans âge. C'est là qu'elle s'est mise à pleurer. Puis Nathan est apparu, toujours accompgné d'Aristote, et la situation est devenue très compliquée.

Note et avis : 7/10. J'ai découvert le fin mot de l'histoire un peu trop tôt, ce qui a enlevé de l'intérêt à la lecture. Sinon le style de l'auteur est agréable à lire, par contre je n'ai vraiment pas accroché avec les illustrations.




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire