dimanche 20 avril 2014

Les enfants de la dernière pluie, de Françoise Guérin

Fiche technique :

Auteur : Françoise Guérin
Titre : Les enfants de la dernière pluie
Série / Volume : Eric Lanester, volume 3
Editeur : Le Masque 
Nombre de pages : 360
Date de parution : Avril 2014


Résumé :
 
Lors d’une visite à son frère Xavier, hospitalisé en psychiatrie, le commandant Lanester est le témoin d’un brutal homicide, immédiatement suivi d’un suicide. Chargée de l’enquête, son équipe est intriguée par la personnalité atypique du meurtrier présumé, un infirmier connu pour son empathie et son professionnalisme. Comment en est-il arrivé à agresser un patient ? Lorsqu’on découvre qu’il a agi sous l’emprise de puissants psychotropes, l’enquête s’oriente vers le Dr Raynaud, qui mène des recherches pour le compte d’un laboratoire pharmaceutique. Mais il faut se garder des évidences car, dans cet établissement aux mains de puissantes dynasties médicales, nul ne sait qui manipule qui. Grâce à Élisabeth Dassonville, la captivante archiviste, Éric Lanester pénètre peu à peu la logique de l’hôpital. En véritable gardienne du temple, elle lui fait découvrir le personnage fascinant de Théophobe Le Diaoul, le poète de l’aliénation qui a donné son nom à l’établissement. Mais en quoi les vers de ce vieil illuminé peuvent-ils éclairer cette enquête qui ne cesse de rebondir ?
 
 
Avis :
 
Voici enfin le troisième volume des enquêtes d'Eric Lanester. Acheté 2 jours après sa sortie, je l'ai dévoré en moins de 48 heures... il n'aura pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Vu que j'ai découvert l'auteur il y a moins de 6 mois, on peut dire que je suis devenue accro... mais ce n'est pas sans raisons !
Comme toujours avec Françoise Guérin, les personnages sont extrêmement fouillés - autant les principaux que les secondaires - et attachants, on les suit avec beaucoup de plaisir de volume en volume. Personnellement, je ressens beaucoup de tendresse pour le duo Eric Lanester / Marc Bazin, j'espère les retrouver dans de nombreuses autres histoires. Le style de l'auteur est très agréable à lire, il y a des drames, des touches d'humour, et surtout une succession de chapitres courts - très courts même, parfois une seule page - qui nous entraîne dans un rythme de lecture haletant. Ajoutez à cela une intrigue de qualité et vous comprendrez pourquoi j'ai adoré cet excellent roman policier.


Ma note :

9/10.




 
Et pour le plaisir des yeux, voici le superbe dédicace de Françoise Guérin réalisée à l'occasion du festival Quais du Polar 2014 :-)
















Aucun commentaire:

Publier un commentaire