mardi 22 avril 2014

Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert, de Pierre Thiry

Fiche technique :
 
Auteur : Pierre Thiry
Titre : Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert
Editeur : BoD (Books on Demand)
Nombre de pages : 310
Date de parution : Décembre 2012
 
 
Quatrième de couverture :
 
Ce récit évoque quelques impressions sur des personnages réels : Gustave Flaubert, Giovanni Bottesini, Rouen, le pont Gustave-Flaubert... Un grand écrivain, un compositeur de musique oublié, une ville normande, un pont levant peuvent-ils s'emmêler dans la même intrigue ? Giovanni Bottesini (1821-1889) et Gustave Flaubert (1821-1880) se sont-ils rencontrés ? Ce "roman", très imaginaire, où il est question : d'un vélo volé, d'un opéra disparu, du détective privé Jules Kostelos, d'une bibliothécaire portant le nom de Salammbô, du chat noir Charles Hockolmess et d'un rassemblement de vieux gréements à Rouen en 2017, apportera-t-il une réponse ?
 
 
Critique :
 
Voici un roman qui sort des sentiers battus, bien différent de ce que je peux lire habituellement, tant dans le fond que dans la forme. Je suis heureuse de l'avoir lu, et je tiens  à remercier l'auteur Pierre Thiry pour cette bouffée d'air frais.
Prenant comme prétexte la recherche d'un vélo disparu sur le pont Gustave-Flaubert (superbe ouvrage d'art, soit-dit en passant !!)  l'auteur nous invite à flâner, à voyager, dans le temps et l'espace, de 1167 à 2017, à Rouen, mais aussi au Mexique, en passant par Paris, la Corse et Cuba... Le texte peut sembler décousu, l'intrigue se déroulant au fil des flâneries et lectures du détective Jules Kostelos ou des rêveries de son chat Charles Hockholmes, mais tout s'emboîte parfaitement bien au final. Une chronologie détaillée et émaillée de citations, ainsi qu'une note d'intention de l'auteur, complètent le roman et permettent d'y voir plus clair pour les lecteurs qui se seraient malencontreusement égarés en cours de route...
Le style de l'auteur est ce qui m'a le plus plu dans ce roman. Pierre Thiry joue avec les mots, tout en délicatesse et avec beaucoup d'humour ; de nombreux jeux de mots parsèment ainsi le texte, comme par exemple "Gustave le faubert et l'Eve Hélot", titre d'un improbable roman déniché par notre détective rouennais à la recherche du vélo volé. Amateur de Gustave Flaubert, l'auteur fait preuve d'une grande érudition et place de nombreuses citations tout au long du roman, avec références (et parfois explications) en notes de bas de page, ce qui rend le texte accessible à tous.
Au cours de cette lecture j'ai donc beaucoup souri, j'ai appris quelques petites choses sur l'histoire de Rouen, la construction des ponts, la vie de Gustave Flaubert ou de Giovanni Bottesini (compositeur italien que je ne connaissais pas du tout)... j'ai également ressenti l'envie de me replonger dans les textes de Flaubert, auteur dont mes professeurs de lycée avaient réussi à me dégoûter il y a de cela une vingtaine d'années...
Rien n'étant parfait en ce bas monde, je tiens à signaler un petit point négatif : il reste quelques coquilles dans l'ouvrage, notamment des parenthèses ouvertes mais non fermées ou des petits oublis de ponctuation ; cependant cela concerne essentiellement les notes de bas de page et ne perturbe pas la lecture.
 
 
Le fameux pont Gustave-Flaubert
 
Pour conclure, voici un court extrait du roman, qui je l'espère vous donnera envie de découvrir l'univers de Pierre Thiry :
Jules Kostelos est enfermé chez lui. Assis sur son fauteuil Voltaire, il se livre à sa gymnastique préférée : la lecture. Il survole avec agilité les phrases qui s'écoulent sous ses yeux ; en savoure le rythme. Il se laisse bercer par le flot des substantifs, verbes, adverbes et adjectifs. Bondissant de virgules en points-virgules, il pirouette sur les points finaux pleins de finesse ; admire la svelte anatomie de cette prose rendue légère par les muscles fermes de sa ponctuation.


Notation :
 
8/10.
 
 
Pour plus de renseignements, et / ou pour commander ce très bon roman directement à l'auteur - ce qui vous permettra en plus d'avoir une superbe dédicace - une seule adresse :


 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire