mercredi 17 août 2016

Mercredi, c'est citation : La voie des âmes, de Laurent Scalese





Si la lecture l'avait sauvé d'une mort intellectuelle certaine, elle avait cimenté le mur qui le séparait de sa femme. Il dévorait des livres qui nourrissaient son esprit, elle se gavait d'essais théologiques qui étriquaient le sien.
 
  
 
 

 
Le rêves qui ne se réalisent pas, à la longue, ça tue. On se doit de réaliser les nôtres. En tout cas, on doit essayer.

L'homme est ainsi fait. Il refuse d'admettre que ce qui est perdu l'est à jamais. Il conjugue sa vie au passé ou au futur, rarement au présent. 


 

Le point faible de l’homme, c’est sa peur obsessionnelle de la mort. Les siècles n’y font rien, il n’arrive pas à accepter l’idée de disparaître. La mort lui gâche la vie [...].
 

 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire