mercredi 12 avril 2017

Piégée, de Lilja Sigurdardόttir

Fiche technique :
 
Auteur : Lilja Sigurdardόttir
Traducteur : Jean-Christophe Salaün
Titre : Piégée
Série / Volume : Reykjavik noir, volume 1
Editeur / Collection : Métailié / Noir (Bibliothèque nordique)
Nombre de pages : 336
Date de parution : Mars 2017
 
 
Quatrième de couverture :
 
Sonja a été contrainte de devenir passeuse de cocaïne pour retrouver la garde de son petit garçon. Elle doit jouer au chat et à la souris avec des narcotrafiquants féroces, un ex-mari pervers, un avocat ambigu, une compagne envahissante.
Elle doit se montrer de plus en plus inventive, de plus en plus audacieuse. Elle doit sortir du piège dans lequel elle s’est laissé enfermer. Seule certitude, Tómas son petit garçon, lui, ne vit que pour ses week-ends auprès de sa si jolie maman.
Il y a aussi, à l’aéroport de Keflavík, Bragi, le vieux douanier, très intrigué par cette jeune femme élégante et décidée qui traverse régulièrement les salles d’embarquement.
Entre malversations et trafic de drogue, Piégée est un thriller original et brillant, mêlant une intrigue pleine de suspense, des personnages attachants et une description fantastique de la capitale de l’Islande pendant l’hiver 2010-2011, couverte de cendres et sous le choc du krach financier.
 
 
Avis :
 
Pour commencer, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Métailié et le site lecteurs.com pour cette très belle lecture ! Avec Piégée j'ai découvert une nouvelle plume que je vais suivre sans hésiter, j'ai découvert également un pays vu de l'intérieur, bien loin de ces paysages de carte postale qui me font tant rêver...

Entre novembre 2010 et février 2011, dans une Islande en pleine tourmente financière et sociale, l'auteur Lilja Sigurdardόttir nous fait suivre le parcours de trois personnages principaux. Il y a tout d'abord Sonja, jeune maman divorcée, qui fait tout son possible pour récupérer la garde de son fils Tómas et va ainsi se retrouver piégée dans un trafic de drogue international : devenue passeuse contre son gré, elle va se révéler plutôt douée pour ce travail qu'elle exècre et va mettre en œuvre un plan censé la sortir des griffes des narcotrafiquants. Nous suivons également Agla, ancienne banquière de haut niveau et accessoirement compagne (par intermittence) de Sonja, qui doit faire face à une enquête pour crimes financiers. Il y a enfin Bragi, un douanier proche de la retraite qui travaille à l'aéroport de Keflavík, principal point d'entrée dans le pays ; séparé de son épouse qu'il adore mais qui est atteinte de la maladie d'Alzheimer, il rêve de pouvoir la reprendre à la maison...
J'ai adoré ces personnages tellement vivants et attachants, plein de failles et de défauts, parfois (souvent ?) mauvais ou égoïstes, mais finalement simplement humains, oscillant entre culpabilité et rédemption. Le roman adopte leurs points de vue, on suit alternativement les trois personnages principaux et quelques personnages secondaires qui tous sont liés de près ou de loin au combat de Sonja. Les chapitres sont courts, très courts même, deux ou trois pages environ, ce qui induit un rythme de lecture extrêmement rapide. Impossible d'arrêter la lecture en plein suspense, je me suis retrouvée à deux heures du matin à me dire : « Aller, encore un chapitre et j'éteins la lumière ! » pour finalement terminer le roman à l'aube... Il y a de nombreux rebondissements et révélations, beaucoup d'action, mais également des phases plus calmes qui permettent de relâcher la tension. Les descriptions ne sont pas trop nombreuses, mais l'écriture est quand même visuelle, je n'ai eu aucun mal à me représenter les scènes du roman. Le style de Lilja Sigurdardόttir est efficace, l'auteur va droit au but sans s'encombrer de détails inutiles.

Pour résumer, Piégée c'est une découverte de l'Islande en plein krach financier, des narcotrafiquants sans scrupules et une mère qui se bat pour vivre avec son fils, des personnages complexes et attachants, des rebondissements et un suspense constant, une écriture rythmée et visuelle, bref de quoi passer un excellent moment ! J'ai hâte de découvrir le second tome de cette trilogie...



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire