vendredi 28 avril 2017

Dormeurs, d'Emmanuel Quentin

Fiche technique :
 
Auteur : Emmanuel Quentin
Titre : Dormeurs
Editeur : Le peuple de Mü
Nombre de pages : 299
Date de parution : Mai 2016
 
 
Quatrième de couverture :
 
Il en est des rêves comme de la vie. Comment les traverser, comment les affronter ? On peut être endormi et se rêver poète, espion, astronaute, plongeur, aventurier, voyageur le long des côtes, sur la route, sombrant dans n’importe quel abîme ou contournant les obstacles.
Dans une société dévastée par une crise économique sans précédent, des « Dormeurs professionnels » ont été sélectionnés pour la richesse structurelle de leurs rêves. Fredric Jahan est l’un d’eux. Les images de son sommeil, enregistrées à l’aide de capteurs nanotechnologiques pour une clientèle fortunée, caracolent en tête des ventes. Mais un jour, ses rêves, trop réalistes, ne s’enregistrent plus…
 
 
Avis :
 
Dormeurs est un premier roman passionnant, à cheval sur plusieurs genres. Science-fiction, anticipation et thriller, le mélange est vraiment réussi ; que vous soyez ou non familier avec ces genres littéraires, vous apprécierez ce roman, je vous le garantis !
 
Nous sommes en 2017 et le monde a connu une grave crise économique : chômage de masse, désengagement de l'Etat, augmentation de la violence et des inégalités sociales... cela vous rappelle quelque chose ? Sauf que le monde présenté dans le roman est plus évolué technologiquement que le notre. Un chouia plus évolué. De la nanotechnologie permet d'enregistrer les rêves qui, retouchés, sont vendus à une clientèle aisée friande d'évasion. Fredric est l'un des rares dormeurs professionnels en activité en France, et ses rêves de qualité lui permettent de bien gagner sa vie. Jusqu'au jour où un cauchemar l'assaille. Un cauchemar dérangeant et réaliste, habité par un homme en rouge. Un cauchemar qui continue de le poursuivre une fois éveillé, et qui ne s'est pas enregistré. A partir de ce moment là l'existence de Fredric va prendre une tournure inattendue, mais je ne vous en dirais pas plus...
 
Avec Dormeurs, vous allez aller de surprises en surprises. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman, et je dois dire que je ne suis pas déçue. Je l'ai dévoré d'une traite, emportée par l'action et le suspense constants. Le récit est fait à la première personne, dans un style familier agréable à lire. Les chapitres sont relativement courts, parfois entrecoupé d'articles de journaux ou de courriers. Les rebondissements sont nombreux et inattendus, impossible de prévoir où l'auteur va nous mener... J'ai suivi le parcours du héros avec beaucoup d'intérêt, j'ai frissonné et je me suis interrogée avec lui, j'ai été surprise, choquée ou attristée, et cela jusqu'à la dernière page. J'ai trouvé la fin un peu abrupte à mon goût, mais elle s'inscrit parfaitement bien dans la logique de l'histoire. Pour un premier roman, c'est clairement une réussite ! Je n'aurais aucune hésitation à suivre Emmanuel Quentin, j'ai même hâte de découvrir son prochain roman... cela tombe bien, il sort début juin 2017 !
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire