dimanche 12 mars 2017

Les Oniriques de Meyzieu : un festival de l'imaginaire au top !



Ce week-end a eu lieu à Meyzieu (Rhône) la troisième édition des Oniriques, un festival de l'imaginaire que je ne raterais pour rien au monde ! J'y suis allée avec mon amie A. vendredi pour faire le plein de dédicaces pendant qu'il n'y avait pas trop de monde, et nous y sommes retournées dimanche pour profiter des tables rondes et animations, et voir les auteurs qui n'étaient pas présents vendredi... Ce furent deux journées géniales, l'ambiance était vraiment conviviale et sympathique, les auteurs disponibles et adorables ont pris le temps de bavarder avec tout le monde, j'ai passé un excellent moment et je suis rentrée chez moi des étoiles plein les yeux et des livres plein les bras !
 
 
La table ronde Uchronie : les magiciens du temps avec, de gauche à droite sur la photographie : Jean-Luc Rivera (modérateur), Jean Rébillat, Pierre Léauté, Jean-Luc Marcastel et Bruno Pochesci. 
Et si... ? Et si Napoléon avait gagné à Waterloo ? Et si Benjamin Franklin n’avait pas découvert l’usage de l’électricité ? Autour de la table, les auteurs revisitent le passé et explorent les trames du temps par d’autres pistes que celles que nous connaissons.

Du beau monde pour un sujet très intéressant. Je n'ai pas vraiment découvert le genre littéraire que je connaissais déjà, mais j'ai bien aimé les idées d'intrigues proposées par les auteurs, et j'ai augmenté ma wish-list avec les différents romans dont ils nous ont parlé et ceux qu'ils nous ont conseillé. 
 
 
La grand librairie / espace de dédicaces se tenait dans l'enceinte de la médiathèque de Meyzieu : accueil au top, mascotte trop mignonne, et une cinquantaine d'auteurs disponibles qui dédicaçaient à tour de bras dans la bonne humeur, que demander de plus ? J'ai pu faire dédicacer tous mes romans, ceux que j'avais apporté et ceux que j'ai acheté sur place, j'ai dépensé beaucoup plus que prévu mais je ne regrette rien.

 
Nicolas Fructus (à gauche) et Ciro Tota (à droite) en pleine séance de dédicaces
 
La pétillante Valérie Simon sait bien s'entourer : avec Jean-Luc Bizien (à gauche) et Pierre Bordage (à droite), elle ne risquait rien ! 
 
 
Le Major Tom Ratworth veillait sur le stand proposant l'Anthologie officielle du festival : Métas & Morphoses
 
 
Les animations extérieures n'étaient pas en reste, avec notamment un marché artisanal, les déambulations étranges de la compagnie Yalico et les chapeaux magiques de Paul-Henri Jeannel : les petits étaient aux anges !
 
Un petit aperçu du marché artisanal, à tendance médiéval fantastique
  
La Compagnie Yalico
 
 Paul-Henri Jeannel et ses chapeaux rigolos
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire