vendredi 17 mars 2017

Il y a un robot dans le jardin, de Deborah Install

Fiche technique :

Auteur : Deborah Install
Traducteur : Clara Gourgon
Titre : Il y a un robot dans le jardin
Editeur : Super 8 éditions
Nombre de pages : 344
Date de parution : Janvier 2017


Présentation éditeur :

Ben est peut-être en train de laisser passer le train de sa vie. Vivant sur l’héritage de ses parents, il regarde, impuissant, sa femme avocate s’éloigner de lui. Loser ?
Et puis, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l’herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu’il fabrique ici. « Débarrasse-nous de ce truc ! » exige sa femme en substance. Mais, pour une raison qu’il a du mal à s’expliquer lui-même – et au moment où Amy, à bout de patience, a décidé de demander le divorce –, Ben s’embarque avec Tang dans une quête à travers le monde entier afin de ramener le robot à son propriétaire. Tendre et malicieux, drôle et manipulateur, Tang apprend vite. Et si, sous le vernis écaillé de l’intelligence artificielle, se cachait un vrai cœur ? Et si, au bout du chemin, Ben trouvait bien plus que ce qu’il pensait chercher ?


Avis :
 
Vous connaissez les romans "feel good" ? Ce sont des histoires amusantes et attachantes qui se lisent facilement ; on verse quelques larmes (si on est aussi sensible que moi) et on ressort de la lecture avec une pêche d'enfer : bref, ce sont des romans qui font du bien au moral et qui nous reboostent pour affronter nos soucis quotidiens. Il y a un robot dans le jardin s'apparente tout à fait à ce genre tendance et en remplit tous les critères avec brio.

Le héros, Ben, est un brave garçon qui se laisse vivre et qui ne va jamais au bout de ses projets, au grand désespoir de son épouse qui aimerait qu'il trouve un travail et qu'il lui fasse un enfant. L'arrivée d'un petit robot tout déglingué dans son jardin va chambouler son existence routinière et confortable, l'obligeant à prendre des décisions et à devenir plus responsable. Le périple qui le conduira jusqu'au bout du monde sera riche en rencontres et en expériences qui le feront mûrir.
J'ai adoré les personnages de Ben, "loser" au grand cœur, et de Tang, petite boite de conserve attendrissante qui se comporte comme un jeune enfant, capricieux et parfois autoritaire, mais également avide d'apprendre et effrayé par l'idée de la séparation. Leur duo parcourant le monde est à la fois drôle et touchant : certaines de leurs expériences sont cocasses, d'autres plus sombres ou dramatiques, mais toutes vont les rapprocher et les faire grandir jusqu'au terme d'un voyage qui les trouvera changés.
Sous un aspect léger et simple à lire, l'auteur aborde des sujets plutôt difficiles tels que le deuil et la séparation, la différence, la responsabilisation et l'estime de soi... L'aspect légèrement futuriste n'est qu'un prétexte, ne vous attendez surtout pas à un roman de science-fiction ou à un conflit robots/humains : vous trouverez dans ce roman des êtres vivants qui prennent soin les uns des autres, et à l'époque actuelle c'est vraiment appréciable.
 
Un grand merci aux éditions Super 8 et au site Babelio pour ce très beau moment de lecture.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire