dimanche 22 janvier 2017

Marquée à vie, d'Emelie Schepp

Fiche technique :

Auteur : Emelie Schepp
Traducteur : Louis Poirier
Titre : Marquée à vie
Série / Volume : Jana Berzelius, volume 1
Editeur / Collection : Harper Collins / Noir
Nombre de pages : 411
Date de parution : Janvier 2017


Quatrième de couverture :

Norrköping, Suède. La procureure Jana Berzelius arrive sur la scène du meurtre d’un haut responsable de l’Immigration en Suède, assassiné dans sa maison, au bord de la mer Baltique. Le tueur n’a laissé aucune trace. Etrangement, les seules empreintes que l’on retrouve sont celles d’un enfant…
Quelques jours plus tard, sur un rivage désolé, on découvre le corps du meurtrier. Un très jeune garçon. Avec sur la nuque le nom d’un dieu grec, grossièrement gravé dans la chair. Cet horrible stigmate provoque chez Jana, pourtant réputée pour sa froideur, un séisme sans précédent. Car elle porte la même scarification, dissimulée sous ses cheveux. La marque d’un passé qui ne lui revient que par flashs incontrôlables…


Avis :

Tout d'abord, un grand merci aux éditions Harper Collins et au site Babelio pour cette lecture reçue dans le cadre de l'opération Masse critique, je me suis régalée !
 
Dans une Suède en proie à un flux toujours plus important d'immigrés, le meurtre d'un haut responsable de l'Office de l'immigration ne peut que poser problèmes et interrogations : s'agit-il d'un crime d'opportunité ? d'un crime passionnel ? de la vengeance d'un réfugié dont la demande d'asile a été refusée ? L'enquête menée par le département des enquêtes criminelles de Norrköping, à laquelle est associée la procureure Jana Berzelius, va suivre de nombreuses pistes, au fur et à mesure de la multiplication des cadavres, et va mettre à jour un monde où trafics d'être humains et actes de barbarie sont monnaie courante...
Emelie Schepp signe avec Marquée à vie un premier roman efficace et addictif : une écriture simple et percutante, des chapitres extrêmement courts, un suspense constant et de multiples rebondissements nous emportent dans une lecture rapide et rythmée, que l'on a du mal à arrêter avant le dénouement. Les personnages sont intéressants et variés, et même si je ne me suis pas particulièrement attachée à eux j'ai pris plaisir à les suivre dans leurs vies personnelles et tout au long de l'enquête. Le personnage de Jana Berzelius est le plus complexe : froide et distante vu de l'extérieur, elle est en proie à des émotions violentes et contradictoires au fur et à mesure que son douloureux passé se dévoile. Les cauchemars récurrents qui la hantent depuis toute petite sont en fait des souvenirs occultés par son esprit qui tente de survivre à l'innommable, et cette découverte va l'entraîner dans un monde où elle va devoir évoluer dans le plus grand secret. Même si l'on devine assez rapidement l'origine et le parcours de Jana, c'est selon moi la partie la plus intéressante du roman, ce qui fait toute son originalité.
 
Marquée à vie est le premier tome d'une trilogie consacrée à la procureure Jana Berzelius. Comme j'ai beaucoup apprécié cette lecture je ne m'arrêterais pas là, j'ai même hâte de découvrir la suite ! Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans une série pas de problème, l'enquête est complète et le roman bénéficie d'une vraie fin, vous ne serez donc pas frustrés de ne lire que ce tome.



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire