dimanche 17 août 2014

La princesse des glaces, de Léonie Bischoff et Olivier Bocquet

Fiche technique :
 
Auteurs : Léonie Bischoff et Olivier Bocquet
Titre : La princesse des glaces
Editeur / Collection : Casterman / Univers d'auteurs
Nombre de pages : 128
Date de parution : Janvier 2014
 

Résumé éditeur :
 
Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard : encore une mise en scène de suicide…
 

Critique :
 
A Fjällbacka, il n'y a pas de rideaux aux fenêtres. Ce n'est pas qu'il n'y a rien à cacher : c'est que tout le monde regarde ailleurs. Ce qui permet à certains secrets de rester enterrés pendant des décennies. Mais quand ils refont surface, personne n'en sort indemne. Personne.

La princesse des glaces est l'adaptation en bande dessinée de la première enquête d’Erica Falck et de Patrik Hedström, écrite par Camilla Läckberg en 2003.
N'ayant pas lu le roman original, je ne peux pas vraiment juger de la qualité de l'adaptation. Ce que je peux vous dire par contre, c'est que la bande dessinée se lit et se comprend très bien. Trois planches au début de l'album présentent les différents personnages de l'histoire, ce qui permet de rentrer facilement dans l'histoire. L'intrigue est prenante, les rebondissements sont nombreux, et le tout est agréablement illustré et mis en couleur (couleurs chaudes, lumineuses, pour les souvenirs d'enfance, couleurs plus froides pour l'enquête). Les personnages d'Erica et de Patrik sont vraiment attachants ; j'aurai aimé en apprendre plus sur leur histoire d'amour (un peu rapide dans la bande dessinée) qui contrebalance les meurtres sordides sur lesquels ils enquêtent : pour cela je vais me plonger dans le roman original. J'espère que le second volume des enquêtes d’Erica Falck et de Patrik Hedström sera également adapté en bande dessinée car j'ai vraiment aimé cette première histoire.
 

Notation :
 
8/10.
 
 
Voici deux planches pour vous faire une idée du travail des auteurs :
 
Présentation des personnages
 
Planche 01
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire