jeudi 4 septembre 2014

Louise, de Julie Gouazé

Fiche technique :

Auteur : Julie Gouazé
Titre : Louise
Editeur : Editions Léo Scheer
Nombre de pages : 161
Date de parution : Août 2014
 
 
Quatrième de couverture :
« Louise va bien. C’est un principe de base. Une loi fondamentale. Alice est enfermée, Jean est perdu, Marie et Roger ont pris quinze ans dans la figure. Ne vous inquiétez pas, il en faut plus pour entamer Louise ! Elle est forte. C’est un soleil et le soleil ne s’éteint pas. Même la fée Clochette se remet à briller quand on recommence à croire en elle. »

La sœur de Louise, Alice, se noie dans l’alcool. Roger et Marie, leurs parents, les noient dans un trop-plein d’amour. Louise, elle, va tout faire pour garder la tête hors de l’eau.
Roman à l’écriture affûtée, Louise plante son scalpel au cœur des relations familiales. Autopsie d’un bonheur obligé, d’un débordement d’affection qui provoque l’asphyxie, il est un lumineux récit d’apprentissage et une formidable leçon de vie.
 

Critique :
 
J'ai pu lire ce roman en avant-première dans le cadre de l'opération "Explorateurs de la rentrée littéraire 2014". Je remercie pour cela le site lecteurs.com et les éditions Léo Scheer.

Louise est une malheureuse jeune femme qui s'interdit d'aller bien, consciemment ou non, à cause d'une sœur alcoolique. Une sœur idéalisée, de 14 ans son aînée, que Louise retrouve jeune mère alors qu'elle-même s'apprête à passer le bac. Une sœur brisée, en proie à une maladie perçue comme honteuse, à laquelle la famille tente de faire face, unie. Fragments de vie, tristesse, angoisse, douleur d'une famille impuissante… on assiste à cette descente aux enfers ainsi qu'aux conséquences - sociales ou médicales - de cet alcoolisme qui touchera par ricochet tous les membres de la famille.
Les chapitres sont courts, tout comme les phrases ; le texte va à l'essentiel, par petites touches. J'ai été extrêmement touchée par Louise qui entre douloureusement dans l'âge adulte, seule car laissée de côté par ses parents qui concentrent toute leur énergie à tenter de sauver sa sœur aînée. Si j'ai adoré la première moitié du récit, je suis plus dubitative concernant la fin, un peu trop simple et rapide à mon goût.
Louise est le premier roman de Julie Gouazé, et c'est un début très prometteur. Une jeune auteur à suivre...
A 22 heures, la fête est finie. Louise a eu vingt ans. Pour quelques secondes. Pour quelques larmes. Avec tristesse, mais sans rancœur. Avec douleur, mais sans colère.
La salle à manger ressemble à un champ après la bataille. Louise et sa mère sont échouées sur les chaises. Roger tourne comme un lion en cage.
Marie avoue les yeux baissés, la rage au cœur, qu'il y a deux ans, ils ont laissé Louise sur le bord de la route pour tenter de rattraper Alice. Un jour ils reviendront la chercher. Promis.
Ce soir, Louise a eu vingt ans et elle s'en fout. Vingt ans, c'est nul, quand on est seul.


Notation :
 
7,5/10
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire