mardi 25 juin 2013

Phaenix, de Carina Rozenfeld

Fiche technique :
 
Auteur : Carina Rozenfeld
Titre : Les cendres de l'oubli
Série / Volume : Phænix, volume 1
Editeur / Collection : Robert Laffont
Nombre de pages : 450
Date de parution : Septembre 2012


Résumé :

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.
 
 
 

Fiche technique : 

Auteur : Carina Rozenfeld
Titre : Le brasier des souvenirs
Série / Volume : Phænix, volume 2
Editeur / Collection : Robert Laffont
Nombre de pages : 432
Date de parution : Avril 2013


Résumé :

Au cours de sa première année de fac dans le sud de la France, Anaïa a découvert qu'elle était détentrice d'un secret profondément enfoui en elle. Deux garçons qu'elle a rencontrés, Eidan et Enry, attendent d'elle qu'elle se souvienne, et qu'elle recouvre sa véritable identité.
Une série de rêves troublants la hante, un mystérieux visiteur lui laisse des messages la nuit à travers les paroles de chansons... Grâce à ces indices, elle pourra renouer le fil coupé de son existence et découvrir que l'amour est la seule étincelle capable d'allumer le brasier de ses souvenirs. Celui qui est son âme sœur est là, près d'elle, tout près d'elle...
Réchauffée par les flammes de leur passion, Anaïa devra encore affronter les démons de son passé. Leur fusion suffira-t-elle à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui les guette ?
 
 
 
Critique :
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...
 
Ah, l'amour ... l'amour éternel en plus, à quoi rêver d'autre ? Les rêves sont omniprésents ici, mais ils sont obsédants, angoissants pour l'héroïne avec leurs cotés répétitifs. Anaïa doit se souvenir, et personne ne doit l'aider. Pas évident quand on a délibérément occulté tous les souvenirs des vies passées. Heureusement pour tenir le coup il y a les amis, fidèles au poste, l'amour naissant, et la passion pour la musique, qu'elle soit classique ou contemporaine.
 
L'histoire est très bien écrite, et malgré quelques longueurs au niveau des rêves (mais c'est normal, ils sont censés être répétitifs) on est tout de suite accroché par l'intrigue. Les chapitres sont assez courts, ils se composent de publications sur le mur Facebook de l'héroïne, du récit de la journée (cours à la fac, répétitions de violoncelle, balades et explorations ...) et enfin des rêves obsédants. La musique tient une part importante dans l'histoire, de nombreuses chansons sont utilisées pour faire passer émotions et sentiments : les paroles sont transcrites, les références (titre, auteur, album) données en notes et un lien pour écouter la playlist des chansons utilisées dans les romans est même proposé ... de quoi se plonger plus profondément dans cette très belle histoire.
 
A noter qu'il existe en format numérique une nouvelle tirée de la série Phænix intitulée Ames sœurs, qui reprend le mythe de Psyché et Eros. Sympathique, mais on peut en faire l'impasse sans souci car elle n'apporte rien dans l'intrigue de la saga.

 
Notation :
 
8/10. Une très belle histoire d'amour et une écriture intelligente, que demander de plus ?



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire